Les quatre-vingts chasseurs

A l'ouverture de la chasse
Une marquise au frais minois, au frais minois
A traquer le cerf dans les bois
Invita des amis en masse
Piqueurs, rabatteurs et sonneurs,
Tous vinrent en fendant la bise.

Au rendez-vous de la marquise
Nous étions 80 chasseurs
Au rendez-vous de la marquise
Nous étions 80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
Qui n'avaient pas peur

Allons chasseurs vite en campagne
Dit la marquise en s'élançant, en s'élançant.
La cravache au fond de son gant blanc.
Le son du cor nous accompagne.
On entendit des cris vainqueurs
Car au loin la bête était prise.

Faisant suite à notre marquise
Nous étions 80 chasseurs
Faisant suite à notre marquise
Nous étions 80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
Qui n'avaient pas peur

Pour célébrer notre victoire,
Dit la marquise en mon château, en mon château,
Rentrons vite au grand galop
Car il nous faut manger et boire
Que le bon vin grise nos cours
Et que la gaieté soit de mise.

A la table de la marquise
Nous étions 80 chasseurs
A la table de la marquise
Nous étions 80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
Qui n'avaient pas peur

Après ce repas magnifique
Tous les chasseurs brûlaient d'amour, brûlaient d'amour.
Soudain la marquise à son tour
Fut prise d'un élan lubrique
Chacun d'entre eux lui prit
Le cour à 2, 3 ou 4 reprises.

Et dans le lit de la marquise,
Nous étions 80 chasseurs
Et dans le lit de la marquise,
Nous étions 80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
Qui n'avaient pas peur

Ce fut une nuit de folie
Et la marquise 9 mois plus tard, 9 mois plus tard,
Mit au monde un joli moutard
A la mine fraîche et réjouie.
De ce jour ignorant l'auteur
Il demande à ce qu'on l'instruise

Tu es, lui dit notre marquise
L'enfant de 80 chasseurs.
Tu es lui dit notre marquise
L'enfant de 80 chasseurs.
80,80,80,80,80 chasseurs
80,80,80,80,80 chasseurs
Qui n'avaient pas peur